Allegra aux Trans vous donne sa playlist – Jour 2

Liane La Havas aux Transmusicales de RennesAprès avoir loupé bêtement Nick Waterhouse on fait la course pour récupérer les 2 dernières places pour Liane La Havas. Madame a tout pour devenir une grande, une voix de diva sans basculer dans la démonstration de vocalises, des chœurs et musicos au top, un sourire qui nous a tous fait fondre, un style – non le style on s’en fout. Bref ça aurait pu être génial, seulement – je reconnais c’est de ma faute – je n’avais pas écouté la totalité de l’album. Deux tracks donnent le sourire, les autres : c’est de la guimauve. Principalement soul et R&B parfois un air de folk, beaucoup d’amour et de déception amoureuse, puis encore de l’amour et de la déception, un peu de cœur, un peu de pleurs. Bref ce n’est vraiment pas notre truc. – www.liannelahavas.com 

Pénétrez dans l’univers merveilleux du jeune et torturé Paul Thomas Sanders. Je ne connaissais pas, je ne m’y attendais pas. La première chanson a annoncé la couleur : le gamin s’affale sur son clavier, sa voix pleine d’écho, une brume tout droit sortie d’un rêve s’étend sur la scène et ne s’en va plus. Le jeu de lumière blanc, bleu, froid est parfait. Hypnotisée pendant 45min. Méghann s’est barrée « le cinooooche ». On ne va pas déblatérer des heures dessus, je vous invite à tester.

{jumi [*154]}

{jumi [*155]}

Un tour au Bar en Trans ça ne fait pas de mal, surtout quand les montpelliérains de Set&Match débarquent. 20min avant le début du concert, c’était déjà plein. Avantage accred j’ai même eu le droit à des petits fours et un demi gratuit. Avant de monter sur scène torticoli sur Lunice puis TNGHT. Ca y est Jiddy Vybzz, Bunk & Faktiss débarquent, carré, propre, efficaces, drôles et pro. Du rap comme on l’aime. On attend le prochain album avec impatience.  MySpace

Ondatropica aux Transmusicales de RennesJe me suis retenue de faire pipi pendant une heure et demie pour ne pas louper Ondatropica. Après avoir couru pour pécho la navette, couru pour rejoindre le hall 9, me voilà enfin au parc expo avec un mal de reins pas possible mais obligée de tchéker son boul. Le projet de Quantic et Mario Galeano nous vend du rêve. Ça respire la cumbia, le public est à fond. Petit regret : l’album est bien plus riche que leur prestation aux Trans. En 45min de show c’est compliqué de tout balayer, les parisiens présents à la Belleviloise la veille ont certainement eu plus de chance que nous. Qu’à cela ne tienne, j’ai pris mon pied et je n’ai plus de jambes. – SoundCloud

Après l’échec de Nick Waterhouse vient celui de Phoebe Jean & The Air Force. Un monsieur nous a confié que c’est ça aussi le charme des trans. Le hall 4 était complet 5min après le début du concert. Quelques regrets mais il paraît que ça manquait de folie. Un peu trop propre semble – t –il. On s’en fout, on n’y était pas mais on continue de savourer l’album.

{jumi [*157]}

Agent Side Grinder aux Transmusicales de Rennes

Le hall 9 en mode clubbing. Maya Jane Coles prend les platines. Un set totalement éclectique : électro, dubstep, deep house ça saute et prend des cachetons dans tous les sens. On rentre vite dans son monde, la jeune britannique nous offre un mix propre et efficace. On ne reste pas jusque bout les cadavres commencent à être un peu oppressant.  SoundCloud

On fait dans la diversité ce soir et on rencontre O Children. Post punk britannique, le quatuor secoue le public. Je mettrais ma main à couper qu’ils sont fortement appréciés par la scène gothique. Un chanteur charismatique, une voix des plus dark, ils maitrisent parfaitement leur sujet. Bon tous les morceaux ne sont pas non plus des perles, beaucoup se ressemblent et certains un peu trop dark pour mes oreilles éduquées au rap français. Mais la qualité est là, le show est fait, trop sauté je ne tiens plus debout.

{jumi [*158]}

Agent Side Grinder : les mecs ne sont pas des humains. Electro rock, musique industrielle les basses frappent et le baryton nous transcende. Il danse comme un fou « J’ai l’impression de voir Joy Division ! » n’arrête pas de crier Méghann. C’est du génie, la foule multi générationnelle prend son pied pendant que les scandinaves nous dévoilent leur personnalité complètement décalée.

{jumi [*159]}

{jumi [*160]}

Bon j’aurai pu vous en citer d’autres : The Safaris ou encore Rachid Taha, mais entrapercevoir un concert ne permet pas d’être objectif. Anyway, demain programme chargé : Kwes, Superpoze, Black Strobe, Get a Room, TNGHT, Zeds Dead, KÖLSH, Skip&Die, Cuir et Moustache…

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *