APHAC : Tout sur la nouvelle association de philosophie [INTERVIEW]

L’université d’Avignon présente diverses associations étudiantes regroupant toutes des domaines différents, mais un manquait à l’appel. C’est ainsi que RCA a eu la chance de rencontrer l’APHAC : une association de philosophie en plein cœur des murs de l’université. Récente, cette dernière a pour objectif de rendre populaire la philosophie tout en abandonnant le côté conventionnel éprouvé au lycée. Entre débats et objectifs autour d’une ambiance conviviale, RCA a interviewé Gabin, président de cette nouvelle association ainsi que les membres de son équipe, tous passionnés de philosophie.

Dans un premier temps, nous avons rencontré Gabin.

Bonjour Gabin,

Bonjour.

Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Vous êtes donc le président de cette nouvelle association nommée « A.P.H.A.C ». Un acronyme avec énormément de sens, pouvez-vous éventuellement nous en parler ?

L’acronyme de notre association c’est « APHAC » parce que c’est l’association où tout le monde peut se retrouver, où tout le monde est déjà de base : tout le monde appartient à la fac, c’est un jeu de mot. Elle signifie « Amical Philosophique Hem addisco cogito ». Hem addisco Cogito est une formule latine qui signifie littéralement « hé toi là-bas viens ajouter de la réflexion à qui tu es ».

Créateur de cette association avec pour thème central la philosophie, pouvez-vous m’expliquer ce que représente la philosophie pour vous ?

C’est une manière pour moi d’entrevoir la raison. La philosophie si on la décompose d’une manière littéraire : philos qui signifie « faire ami avec » et Sofia qui est la raison. C’est, je pense, une arme qui petit à petit dans notre vie de tous les jours va venir influencer un peu nos choix et nos réflexions vers la raison. Alors la raison ça peut être différent selon chacun, pour moi c’est un idéal à atteindre : être raisonnable et agir en ayant réfléchi et en étant totalement en accord avec soi-même.

Si vous deviez nous parler d’un de vos philosophes préférés, qui choisiriez-vous, et pour quelles raisons ?

Je vais répondre volontairement quelque chose de complètement fou, un peu délirant qui va casser cette image qu’on cherche à dénaturer de la philosophie telle qu’on la connaît après le bac. Mon philosophe préféré était un plongeur : une personne qui travaillait dans mon lycée et qui pendant le service de la plonge en passant comme ça a dit une phrase qui est la suivante avec un accent très provençal : « ouais de toute façon, les toilettes aux étudiants, c’est simple. Si on leur donne propre, ils les rendent propres et si on leur donne sales, ils les salissent. ». Ça paraît complètement bête au premier abord mais au final ça nous pose la question de notre existence sur terre, ça pose la question de l’écologie. Effectivement, on se rend compte que quand on arrive dans un système qui marche bien, on a envie de perpétuer ce système qui ne marche pas et quand on arrive dans un système qui marche mal, on s’en fout et on est vite tenté effectivement de l’empirer.

Pourquoi avoir eu l’envie de créer cette association ?

Ça fait un petit moment déjà que je m’intéressais à la philosophie. J’organisais dans les lycées et les résidences Crous des cafés débats que j’appelais les « Cafés Philos », où justement on prenait une question philosophique et on la traitait d’une manière parfois peu conventionnelle. On en débattait, on en parlait, on essayait d’amener des non-initiés à la philosophie, des jeunes, des futurs citoyens à réfléchir. Ensuite, je suis arrivé à la fac et j’ai vu qu’à l’université d’Avignon, il n’y avait pas d’études de philosophie et en fait je me suis vite rendu compte qu’il y avait un apport de la philosophie qui n’était que ponctuel. Parfois l’université organisait effectivement des conférences, mais le débat n’avait au final que très peu de place, notamment le débat philosophique et j’ai décidé de l’apporter, de créer une association pour pallier à ce problème et qu’on ait une occasion de s’exprimer.

Quelles sont les activités que vous avez prévues de faire ? Des rencontres avec des professionnels sont-elles prévues ?

Il y a déjà les débats : c’est ce qu’on va faire en premier lieu. J’en vois quelques-uns dans l’année pour l’instant et pourquoi pas plus avec le temps. On pourrait inviter des acteurs populaires aussi comme une personne que j’aime beaucoup et qui est sur YouTube et qui s’appelle Cyrus North. C’est un youtubeur qui justement parle de philosophie, qui la rend populaire, accessible et qui la vulgarise très bien, que j’ai rencontré récemment et qui a accepté si jamais il était disponible de venir à l’un de nos événements lorsque l’association serait créée. Je vois bien des films qui seraient diffusés et amèneraient à un débat. On a une autre association étudiante qui est une association d’étudiant en droit l’AED qui propose un concours d’éloquence. Je trouve ça très bien et j’aimerais dans cette lignée pourquoi pas, apporter des concours de ce type qui ne sont pas d’éloquence mais d’expression, de réflexion.

Que voudriez-vous apporter aux membres de votre association ?

Ce que je voudrais apporter à nos membres, c’est que lorsqu’ils viennent à un de nos événements, ils reconsidèrent la philosophie : qu’ils s’y intéressent, et qu’ils comprennent que ce n’est pas seulement les grands auteurs mystifiés. Le fait que la philosophie peut être super intéressante, super amusante voir même drôle. J’aimerais que les étudiants, qui sont de futurs citoyens, puissent être quelque part, armés dans notre société où les fakes news, les mensonges sont très présents. Il y a une vraie crainte des médias et de l’information donc c’est normal d’en débattre.

En parlant de ces derniers, quel public visez-vous ? Faut-il avoir des connaissances particulières pour intégrer l’« A.P.H.A.C » ?

Je vise absolument tout le monde du moins presque :  surtout ceux qui aiment réfléchir, débattre et qui aiment discuter aussi. Je sais que, que ce soit en fin de soirée où bien même en classe des fois, il y a des débats et je pense qu’en créant un lieu qui est exactement fait pour ça, on peut justement débattre avec des personnes avec qui on n’aurait pas débattu au départ. Sachant qu’il n’y a aucune connaissance qui est requise, aucun jugement qui est fait. Tout le monde a un avis, tout le monde philosophe tout le temps. La philosophie ce n’est pas que des grands auteurs, c’est aussi des étudiants de l’université d’Avignon et on les invite à nous rejoindre.

Très bien. Avons-nous un moyen de vous contacter : par le biais de réseaux sociaux ou mail notamment pour les personnes intéressées par cette association ?

Nous n’avons pas encore de vraies stratégies de communication, on se crée tout juste mais si jamais n’importe qui est intéressé il peut me contacter sur Facebook : « Gabin Wdl ».

J’ai notamment entendu que vous vouliez créer une émission de philosophie sur Radio campus Avignon, qu’y retrouverons-nous si celle-ci se met en place ?

On m’a proposé ça : c’est la vice-présidente de RCA qui m’a proposée avec la création de l’association de faire un lien avec RCA, de créer une émission. Je suis totalement pour et c’est quelque chose qui plaît beaucoup à des amis à moi qui ne sont pas forcément membre de l’association et même aux membres de l’association. Je verrai bien une fois par mois, peut-être mensuellement, des débats autour de questions d’actualité, de philosophie : une émission de libre expression.

Cette association est composée de diverses membres. RCA en a rencontré deux : Alix et Chloé, secrétaire et responsable des partenariats intéressées par l’émission que Radio Campus voudrait mettre en place. Elles n’ont pas hésité à répondre à l’une de nos questions :

Pourquoi avoir voulu rejoindre cette association de philosophie ?

Chloé: C’est moi qui me suis proposée. Je voulais vraiment m’engager dans une association proche donc sur Avignon. Je ne trouvais pas d’association culturelle : il y a beaucoup d’association de sport au sein de la fac où sur d’Avignon et quand j’ai su que ça allait être une association de philosophie pour rendre la philosophie populaire justement, j’ai tout de suite dit oui.

Alix: Je suis ici car j’adore la philosophie. J’ai eu une professeure en terminale qui m’a éveillée à la philosophie de façon « ouf » et je l’adorais : par exemple au début d’année j’ai eu un mois où j’avais une question dans ma tête et je suis allée voir cette professeure pour qu’elle y réponde puisque j’ai énormément d’intérêt pour la philosophie. Je suis donc ici pour ça, et notamment pour promouvoir la culture. N’hésitez donc pas, à nous rejoindre si vous aussi, vous êtes intéressés par les débats, les actualités ou encore la philosophie.

Entretien réalisé par Marine Denekre

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *