Critique – Le film 1917

Affiche du film “1917”

Cette perle du cinéma vient de sortir en France et fait déjà son effet auprès des spectateurs. Dans ce film nominé aux Oscars, deux caporaux ont pour mission de traverser le territoire ennemi afin de délivrer un message qui pourrait sauver près de 1600 soldats. Cette histoire qui parait comme irréelle a en fait été racontée par le grand père du réalisateur. C’est par ses histoires que Sam Mendes a pu trouver son inspiration. En effet il a pris la lourde tache de traiter la première guerre mondiale, une guerre meurtrière ayant eu de lourdes conséquences autant physiques que morales sur les soldats et les civils. Raviver la mémoire de cette guerre est un travail nécessaire autant pour les générations passées que pour les générations futures et c’est ce qu’a fait Sam Mendes à travers les histoires de son grand-père. Le réalisateur s’est, certes, appuyé sur une histoire concrète, mais a réussi à présenter les aspects désastreux de la guerre. Sam Mendes a promis de réaliser le film en un seul plan séquence – du moins de donner cette impression aux spectateurs – et cela a eu son effet auprès de ces derniers. Tout au long du film, nous suivons les héros à travers leur quête. Nous assistons à leurs difficultés, leurs doutes, leurs peurs… Nous partageons les diverses émotions qui remplissent les personnages durant ce périple. Nous avons l’impression de les voir grandir et évoluer au fil de l’histoire. Les différents cadrages donnent toujours l’impression de vivre l’expérience des héros; nous vivons à travers eux cette aventure déroutante. A travers les plans dans les tranchées, le réalisateur fait apparaître les horreurs de la guerre et les conditions de vie misérables des soldats, pas besoin d’y être pour sentir l’odeur nauséabonde des cadavres et les douleurs meurtrières des blessés. Fermez les yeux et vous serez bien plongés dans un univers rempli d’angoisses et d’inquiétudes, notamment grâce aux musiques de Thomas Newman. Ce compositeur permet aux spectateurs de sursauter, d’avoir des frissons, les larmes aux yeux et tout cela en même temps que les personnages, grâce à la fluidité entre les plans et la musique, un accord merveilleux qui justifie amplement la nomination aux Oscars. Chaque plan a une signification et tout s’enchaine sans que le spectateur n’ait le temps de s’ennuyer ni de penser à ce qu’il va manger en sortant de cette séance; nous sommes emportés dans l’histoire. 

Image tirée du tournage du film “1917”

Les couleurs fantastiques de l’image sont particulièrement représentatives du milieu; elles offrent une ambiance spéciale qui est propre au film tout comme les divers cadrages qui fluidifient d’autant plus l’image, elles n’agressent pas et s’adaptent aux différents espaces représentés. L’image interpelle, la couleur et le cadrage sont deux choses qui rendent le film unique en son genre.

En revanche, pour ce qui est du jeu d’acteur, la version française laisse un peu à désirer et fait perdre en grande partie l’émotion des acteurs qui physiquement jouent divinement bien (au niveau de la gestuelle). Il est sans doute préférable de voir la version originale pour avoir un réel avis sur le sujet du jeu d’acteur.

A travers ce film on peut se questionner sur la hiérarchie militaire. Elle a parfois pu mettre des hommes dans des situations presque inimaginables en jouant sur la vie de nombreux autres. Dans le film, personne ne sait si les deux hommes arriveront à leurs fins… est-ce qu’ils pourront sauver les 1600 soldats ? Rien n’est certain, le général qui les envoie, envoie ces deux jeunes hommes dans une mission presque impossible pour sauver un nombres de vies incalculables d’une bataille extrêmement meurtrière. On remarque donc qu’avec le peu de moyens de communication de l’époque, tout se faisait dans la crainte et l’incertitude. Cette histoire à la fois émouvante et interrogatrice, laisse le spectateur face à son impuissance devant ces guerres remplies d’injustices et d’atrocités.

– Mathilda C.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.