Interview de Pascal Peck Maurin + Playlist speciale

Pascal Peck Maurin     A l’instar de villes comme Montpellier ou Aix en Provence, Avignon et le Vaucluse plus généralement ne possèdent pas une scène électronique dynamique. Néanmoins, certaines personnes essaient tant bien que mal de faire bouger les choses. Pascal Maurin alias Peck en fait partie. Depuis 15 ans ce passionné de musique originaire de Carpentras organise ou participe à l’organisation de nombreux évènements qui ont vus défilé des artistes de renommée internationale tel qu’Ellen Allien, James Holden, Laurent Garnier ou Jeff Mills. Cette année il rempile pour le plus grand plaisir de tous les amateurs de musiques électroniques qui pourront une nouvelle fois profiter de prestations d’artistes de qualité, dans des lieux plus insolites les uns que les autres et tout cela à des prix dérisoires. Rencontre avec Peck :

M. Maurin bonjour, voila maintenant 15 ans que vous organisez de multiples évènements dans le sud de la France. Comment avez-vous débuté dans le milieu de l’évènementiel ?

J’ai commencé en effet il y a 15 ans de cela avec l’organisation d’un petit festival intitulé Soopa Kana, qui se tenait sur les rives du lac de Mormoiron. Ce fut une belle aventure qui dura près de 5 ans mélangeant musiques actuelles (electro, reggae, dub…) et sports alternatifs tels que le skate et le Bmx… A partir de là j’ai voulu faire de l’organisation d’évènements mon métier et j’ai donc logiquement adapté mon cursus universitaire en fonction de cet objectif. J’ai tout d’abord intégré l’EGC une école de commerce Avignonnaise où je suis resté prés de 3 ans. Puis par la suite je me suis dirigé vers un Master de communication à Paris tout en obtenant un DESS en développement culturel à Avignon. Pendant ces 5 ans d’études j’en ai profité pour réaliser de nombreux stages intéressants dans ce milieu de l’organisation qui m’ont permis de me professionnaliser et d’acquérir de l’expérience. J’ai eu la chance par exemple de travailler pour Adam Production, l’une des plus grosses boites de production d’évènements du sud de la France qui produit en autre 95% des concerts qui ont lieu dans les arènes de Nîmes. J’ai aussi réalisé un stage au sein du festival Borealis à Montpellier. Un évènement qui dans le passé était l’un des plus gros festivals de musique électronique français. Puis suites aux déboires du festival Borealis qui a du malheureusement s’arrêter, j’ai participé à l’organisation d’un autre évènement prénommé Helio Colors avant d’être embauché en 2000 par le Festival de Radio France de Montpellier pour faire Tohu Bohu. Un festival que j’organise depuis déjà 10 ans maintenant. En parallèle de Tohu Bohu je m’occupe de nombreux évènements. Des festivals tel que les Electro d’Uzès, le festival Résonance ou encore le festival généraliste Kolorz à Carpentras. Mais aussi des soirées avec les MaxiBoom ou le Bal du Ponts au Pont du Gard qui présentera Scandium Record avec Maximes Dangles, Paul Nazca ou encore l’équipe du Woh Lab avec Delon et Bastien Grine.

Parmi les festivals que tu organises il y a donc Tohu Bohu, un festival en partenariat avec Radio France qui cette année présentera de grosses pointures tel que Andrew Weatherall, Derrick May, Laurent Garnier et Busy P entre autre. Quel est l’objectif de ce festival particulier ?

Tohu Bohu n’est pas un festival à part entière, il est une des programmations du Festival Radio France de Montpellier qui présente prés de 150 évènements pendant prés de 3 mois dans Montpellier et dans toute la région Languedoc-Roussillon. Des évènements jazz, classique, reggae… Le public présent lors des sessions Tohu Bohu est éclectique, ce qui peut surprendre ou impressionner certains artistes. D’autant plus qu’une grande partie du festival se déroule de 19h à 22h à l’heure de l’apéro, une heure où les djs n’ont pas forcement l’habitude de jouer même si ce genre de festival est de plus ne plus fréquent. En tous cas, René Koering, compositeur de musique et directeur du Festival de Radio France, me fait entièrement confiance pour la programmation. C’est un connaisseur en musique électronique. Il a notamment travaillé avec des compositeurs comme Pierre Henry ou Stockhausen, des  pionniers dans la création de musiques électroniques ou électro acoustiques.Affiche festival Resonance

L’autre moment fort de l’été pour toi c’est le festival Résonance à Avignon. Un festival qui se déroulera pendant trois jours du 30 juillet au 1er août et que tu as créé en 2009 en collaboration avec Julien Pauletto du Cargo de Nuit à Arles. C’est un festival  original puisqu’il mêle patrimoine culturel et musique électronique. Parle-nous un peu de cette 2ème édition ? T’inspires-tu de festivals tels que les Siestes Electroniques toulousaines, Worldwide Festival à Sète ou encore les Nuits Sonores?

Je ne m’inspire pas forcement de ces festivals qui pour certains ont été créés en même temps que ceux que j’organise. Même si je dois  reconnaître que les Nuits Sonores sont un vrai modèle pour moi. Un modèle de festival intelligent conçu dans la ville avec la ville dans un accord quasi parfait contrairement aux grosses raves qui se tiennent dans des hangars dont je trouve l’intérêt beaucoup plus limité. Résonance est quand à lui un festival qui s’appuie avant tout sur le patrimoine. A travers la musique électronique nous désirons faire découvrir le riche patrimoine culturel de la ville d’Avignon à un public qui n’a pas forcement l’habitude de fréquenter ces lieus. Ainsi le festival se déroulera sur 3 jours dans des lieux uniques tels que le jardin Benoit XII, la Manutention, la Collection Lambert et sur le Pont Saint Bénezet. Du côté de la programmation nous avons décidé de faire venir des artistes coup de cœur tels que François Kevorkian du label Body&Soul, Damian Lazarus le boss du label Crosstown Rebel, Franck Roger et sa house grooovy et planante, l’équipe de la Dame Blanche Marseille ou encor le jeune prometteur J.Delacroix. Des artistes dont les profils collent parfaitement aux lieus et l’ambiance singulière de ce festival.

Ce festival est gratuit comme Tohu Bohu comment faites-vous pour rendre ces évènements gratuits ?

En effet le festival Résonance tout comme Tohu Bohu sera entièrement gratuit. Cela est rendu possible par le soutien financier de la mairie d’Avignon, de la région PACA et beaucoup de partenaires privés dont je remercie fortement car les temps sont difficiles. D’une part, la suppression de la taxe professionnelle pèse sur le budget des collectivités territoriales qui sont obligées de comprimer au maximum la part de leur budget destiné à la culture. D’autre part, les artistes ont tendance a progressivement augmenter leurs cachés pour compenser les pertes du la baisse des ventes de disques et cela augmente directement nos coûts.

Le dernier gros épisode de l’été sera pour toi les Electros D’Uzès qui se tiendront du 6 au 7 août dont tu t’occupes de l’organisation depuis prés de 6 ans maintenant en collaboration avec Coll. Production. La programmation est plus axée dancefloor que les autres évènements que tu organises avec des artistes tels que Claude Vondstroke, Aéroplane, Popof, Gerber. Peux-tu nous parler de ce festival qui lui aussi est très particulier ?

C’est vrai ! C’est un festival très particulier. De part son histoire puisqu’il a été créé par le comité des fêtes d’Uzès dans le but de redynamiser la fête votive qui chaque année perdait en influence. Mais aussi de part son atmosphère particulière. La scène tant placée en plein milieu de la fête foraine d’Uzès au pied d’un château, ce qui donne un décor parfait pour un festival estival qui chaque année attire des DJs et artistes de renommé internationale. Mon but dans cette édition a été comme les années précédentes de présenter une programmation éclectique capable de ravir tous les amateurs de musique l’électronique même si cette année celle-ci sera plus underground que à l’accoutumer. Les amoureux d’électro pourront se régaler avec Kavinski, Aéroplane, Feadz. Ceux qui préfèrent la techno plus dowtempo se régaleront coup sûr avec Chloé, Oxia. Tandis que les amoureux de la techno minimal et de la Tech house trouveront leur compte avec Claude Vondstroke, Popof, Julian Jeweil, Gerber, Barem, Acumen.

Playlist Speciale:

=>Chloé – Distant

=> Guy Gerber feat Dawn – Hate/Love

=>Julian Jeweil – Cube

=> Damian Lazarus – Moment

=>Andrew Weatherall – Feathers

Infos en brefs:

Solarys Rouge présentera le Cadenza Open Air le 24 Juillet au théâtre de Verdure de la Grande Motte Luciano le boss du label suisse Cadenza un after spécial Cadenza est en cours de préparation / Programmation du festival Marsatac dévoile / Le festival présentera le 24 Août Dave Clark,Secret Cinéma, Citizen Kain. /Retour des soirées Dont Panic prévu le 24 Juillet. article  à venir dans avignonetuidiants/L’émission radio Le Grand Dancing ne seras pas reconduite à la rentré/ Portishead prépare un nouvel album prevue pour la rentré



admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.