Jam session #2

Jam session #2

Tu es musicien ? Chanteur ? Amateur ou professionnel ? Ou tout simplement amoureux de musique ? Et si tu as envie de passer un bon moment d’échange musical, ramène ta fraise à l’AJMi, pour une Jam session tout en émotion !

 

Jeudi dernier se déroulait la 2ème Jam session de la saison 2014/2015, organisée par l’AJMi, association pour le jazz et la musique improvisée.

 

Mais qu’est-ce qu’une Jam session me diriez-vous peut-être.

C’est une soirée de musique improvisée ou plus familièrement nous dirions « taper le boeuf ».

 

En effet, la soirée a été ouverte par un boeuf des élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon, qui est un partenaire culturel de l’AJMi. Ils étaient quatre, un pianiste, un contrebassiste, un batteur et un guitariste. Autant dire que la moyenne d’âge des quatre garçons était de 15 ans… mais WOW c’était magique ! Le talent de ces ados m’a bluffée. Je suis restée bouche bée devant ce spectacle. Les ados, amoureux de jazz et de musique en général, en train de boeuffer d’une façon qui avait l’air tellement naturelle, ils étaient en cohésion musicale totale.

Les quatre élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon

 

Après 5-6 musiques, l’un d’entre eux appelle ceux qui le veulent à venir jouer, c’est le principe d’une scène ouverte. Et là, choc des générations… mais pas tant que ça finalement !

Les ados jouent avec des hommes d’une quarantaine d’année… Le mélange était excellent, il n’y avait plus d’âge, seulement le partage de l’amour de la musique.

C’est à ce moment-là que l’on se rend compte que la musique est intergénérationnelle, elle fait disparaître toutes frontières.

J’ai pu m’entretenir avec deux des élèves du Conservatoire, Antoine le contrebassiste (15 ans) et Thomas le batteur (16 ans), tous deux passionnés de musique et de jazz depuis leur enfance. Antoine m’a même confié une petite anecdote : lorsqu’il avait 5 ans, grâce à l’AJMi, il est tombé amoureux du jazz et c’est pour cela qu’il a commencé la musique au Conservatoire d’Avignon, quant à Thomas, cela fait 10 ans qu’il y est. Les deux garçons se sont connus il y a 4 ans et ont découvert une complémentarité musicale entre eux : « En un seul regard on se comprend ».

Pour eux la Jam session est un lieu « unique », « convivial », « de rencontre », « de partage », et « d’échange ». L’un d’entre eux m’a même expliqué que « une fois qu’on a passé cette porte, qu’on entend les autres jouer, on ne pense qu’à la musique, tout le reste s’en va, il y a juste la musique qui réunit tout le monde, on va sur scène et on s’éclate ». En parlant de l’improvisation et notamment du fait de taper le boeuf ils m’ont confié que « la musique n’est pas une question d’âge, tout musicien a quelque chose à nous apporter, dans le jazz personne ne joue de la même façon, c’est toujours enrichissant, ce n’est jamais la même expérience selon avec qui on joue, on joue en fonction des autres, on est a l’écoute des autres ».

Alors, les musicos, envie de taper le boeuf vous aussi ?!

 

Jam session à La Manutention, un jeudi par mois.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *