Kanka aux Passagers du Zinc

Ma première soirée dub avec Kanka !

 

Vendredi soir avait lieu le concert très attendu de Kanka, accompagné d’ASHKABAD et des Welders Hi Fi aux Passagers du Zinc d’Avignon. Si tu n’as pas pu y assister cher lecteur, ne t’en fait pas, je me suis chargée de te concocter un petit compte-rendu !

Je débarque donc devant la salle des Passagers en début de soirée. Premier concert en solo, je suis un peu impressionnée et assez rapidement, la pluie s’en mêle… J’ai froid et inutile de te dire que mon moral n’est pas vraiment au top ! Heureusement, la foule de fans qui attend l’ouverture avec impatience est très sympa et me met rapidement dans l’ambiance. Quelques minutes plus tard, la sécurité annonce à ceux qui n’ont pas de billets que le concert est complet et ouvre enfin les portes du lieu saint.

 

Explosive Live Dub

Ouf, je suis à l’intérieur ! Il fait meilleur et c’est bien normal car ASHKABAD se charge de chauffer la salle. Sur sa page Facebook, le groupe qualifie son genre musical d’ « Explosive Live Dub » et je comprends maintenant mieux pourquoi. Après une introduction assez lente, le dj incorpore peu à peu du jazz et même de la dubstep aux accords du guitariste. Le duo se donne à fond et ambiance les spectateurs à la perfection !

Après l’habituelle pause cigarette vient le tour des Welders Hi Fi. Bien connus du public du sud de la France, ils sont très attendus et proposent une dub plus traditionnelle, rien d’extraordinaire en soi mais les spectateurs semblent apprécier. Très vite, le duo est rejoint par une chanteuse qui apporte liant et chaleur à la formation. En fin de set, la voix de Brother Culture annonce l’arrivée imminente de Kanka !

 

Watch Your Step

Après deux premières parties très intéressantes musicalement parlant, Kanka déboule enfin et met tout le monde d’accord. Les basses profondes et les rythmiques travaillées transportent le public des Passagers dans une transe presque mystique. Premier constat : Kanka revient dans un style résolument plus dance-floor. Impossible de rester immobile tant les riddim entêtants du duo sont efficaces. Après plusieurs chansons assez récentes, les valeurs sûres s’enchaînent avec Revolution ou encore Skunky et Trip. L’ambiance est électrique et les spectateurs -moi la première !- n’hésitent pas à pousser la chansonnette. Kanka me ferait presque oublier la pluie, le Mistral et les 5° qui m’attendent à l’extérieur. 

Cependant après 45 minutes de show, quelque chose me dérange. J’ai l’impression que le dj joue plusieurs fois les mêmes samples et que le bassiste n’est plus vraiment impliqué… L’ambiance est toujours là mais c’est comme si on passait l’album sur une chaîne hi-fi. Sons trop répétitifs ou musiciens lassés ? Difficile à dire. Tout à coup, les lumières se rallument, c’est la fin et personne ne semble s’en être vraiment rendu compte.


altWatch your step

 

Don’t Stop Dub

Malgré un final en demi-teinte, cette soirée fut placée sous le signe de la chaleur et de la découverte. Découverte avec deux groupes : ASHKABAD qui innove en apportant de nombreuses influences à sa dub rythmée, et les Welders Hi Fi qui raviront les puristes du reggae. Deux formations très efficaces qu’il faut entendre absolument ! Quant à Kanka, cela faisait plusieurs années que j’attendais de les découvrir en live et je n’ai pas été déçue. Encore une fois, la salle des Passagers du Zinc démontre avec brio que c’est un lieu incontournable de la musique live en Avignon.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *