La Pop sur la route du Rock

alt

La route du Rock, pour certains, passe par des aventures solo autrement appelées ”side project”. Ce jargon musical anglais nous amène à songer à Pete Doherty ou Alex Turner pour les adeptes de rock anglais contemporain. Julian Casablancas, lui, est américain, danois et catalan. Son groupe, The Strokes, avec lequel il parcourt un monde déjà conquis depuis longtemps, est aussi pluri-culturel que son leader et officie dans une branche rock indépendante aux riffs post-punk / garage-rock. Julian a donc décidé, le temps d’un album, de s’éloigner de cet univers qu’il côtoie depuis 1998 et s’est engagé sur les pentes vertigineuses de la Pop. Un tournant mais pas des moindres !

Julian a fait le choix de convaincre autrement, de ne pas se laisser influencer par un son trop rock, et s’est envolé pour des compositions fluorées où le claviers et les sons ”synthétiques” avaient la part belle. De ce Phrazes for the Young (sorti le 2 novembre 2009) naissait un nouveau Julian Casablancas, rajeuni, plus accompli et certainement moins sous acides. Difficile de parler d’une révolution lorsque les inspirations vous ramènent aux sons eighties. Mais une chose est sûre, Julian avait besoin d’évasion, et cela se ressent. L’album va de chansons plus pop les unes que les autres à des sons électroniques aux influences rock, bien sûr ! Sa venue en France et notamment sur Paris a permis à Avignon Étudiants de connaître le vrai Julian, dans toute sa splendeur. Un show pas très long, certes, mais une énergie à revendre. Une voix qui parfois ne tenait pas la note, certes, mais un verre de bière en trop devait se cacher derrière cela. Et puis, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un rockeur au passé tumultueux, il était donc plutôt en forme en cette soirée du 6 Juillet 2010 avec une envie d’aller vers son public comme on en voit rarement. Il enchaîna les titres de son album solo pour lequel il a constitué un tout nouveau groupe de musique qui l’accompagne avec brio. De lointaines mélodies rock se mêlaient au spectacle, permettant au chanteur d’avoir une pensée pour son groupe d’origine, The Strokes. Les mauvaises langues parlent de tensions dans le groupe mais que nenni ! Les Strokes et bien sûr Julian Casablancas seront de retour sur les scènes mondiales durant cet été et leur quatrième album est secrètement prévu pour janvier 2010 comme l’a confié Julian au Clash Magazine au mois de mai : ”Je pense en janvier. On m’a dit de ne plus faire de prédictions. Mais je suis quasiment sûr qu’il devrait sortir en janvier.”

Copyrights photo: Samuel Dietz

{flv}JulianCasablancas{/flv}

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *