La Semaine de la presse ou le fantastique monde des médias ?

Du 19 au 24 Mars s’est déroulé la 29ème semaine de la presse nationale, initiative portée par le ministère de l’éducation et de la culture. L’objectif est de sensibiliser les écoliers à la presse et les médias en eux-même. Radio Campus Avignon vous fait un retour sur cet événement qui nous a inspiré.

 

presse-locale

 Leur faites-vous confiance?

   Cette année, les écoles inscrites sur les listes de participation ont eu l’occasion de (re)découvrir le monde des médias, autour du thème central : « D’où vient l’info ? ». 200.000 enseignants ont pu partager leur savoir à leurs élèves. En effet, il est d’une importance capitale d’avoir un recul vis-à-vis des informations, d’avoir un sens critique, de comprendre le circuit médiatique et enfin apprendre à aimer l’actualité. Nos membres ont été sollicités pour aller en parler dans un lycée d’Arles! Le billet est à retrouver en bas de l’article!

   « D’où vient l’info » signifie aussi vérifier ses sources. Pour 2018, Radio Campus Avignon a décidé de s’intéresser à son traitement et aux Fake news ! Elles se répandent comme une trainée de poudre, si bien qu’elles prennent le pas sur la réalité. Elles provoquent de vifs débats, nous font douter, et divulguent des choses faussées. Les chiffres par exemple doivent être exacts. Dans l’instantanéité des réseaux sociaux, la nouvelle va vite, le bouche à oreilles aussi et nous ignorons finalement presque tout de l’actualité. La vérification est toujours de mise. Retrouvez notre émission de la semaine de la presse et juste en dessous les avis de nos rédacteurs/journalistes sur le sujet.

Alexis CHAREYRE

 

   “Le monde médiatique est essentiel. Personne ne peut se passer d’une information, orale ou écrite pendant un temps long. Malgré de nombreuses polémiques, notamment avec les fakes news, pot de vin et jeu politique, les journaux et les médias tentent et donnent l’information la plus juste possible pour partager des faits. Etre au plus près de l’événement est vraiment ce qui touche le cœur de nous tous, journalistes d’investigation, pour ainsi avoir l’information la plus sûre, la plus juste possible et la diffuser autour de nous pour toucher la plus grande part de la population. Par conséquent, notre travail se doit d’être irréprochable, de ne rien cacher malgré les atrocités ou les controverses qui se déroulent devant nos yeux. On ne doit pas se moquer de notre lectorat, il nous fait confiance, et ce contrat doit être respecté pour que l’information coule en flot continu.”

A.C

   “La presse, les médias, sont ces coureurs de fond chassant le moindre litige de la société. Souvent contestés mais jamais égalés en matière de puissance, de pouvoir et d’influence, leur but n’est d’autre que de faire ressurgir la véritable information et d’être ceux qui ouvrirons l’esprit de la nation. Écrire pour la presse c’est ainsi assurer ce que chacun puisse savoir dans quel monde il réside. Il me semble surtout primordial que pour les médias, savoir assurer sa confiance est une préemption mais rendre compte avec exactitude des atrocités et des réjouissances est une priorité.”

Edith GRANON

 

   “Les médias possèdent un grand pouvoir : celui d’informer. Ils n’ont pas pour dessein de mentir ou de manipuler : ceux qui le font ne sont pas des médiateurs, ce sont des imposteurs. À travers la presse, les humains interagissent, s’expriment, apprennent et comprennent. Au delà d’être un enjeu politique ou économique, cela est avant tout un enjeu humain. Qu’on aime ou pas le rôle que les médias occupent, il faut tout de même prendre conscience d’une chose : ils ne sont que le reflet de notre société. À nous d’évaluer si ce qu’on voit dans le miroir nous plaît ou non.”

Alison BOURGOIN

 

   “Ce que j’aime avec le fait de travailler avec les médias et d’écrire, c’est de pouvoir rétablir la vérité sur des faits au quotidien. De pouvoir partager et donner aux gens un moyen de prendre connaissance avec le monde qui les entourent. Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, beaucoup de rumeurs et de fausses informations circulent, créant trop de doutes. C’est une grande responsabilité à assumer, mais c’est un important défi à relever.”

Mélanie HEBBARD

 

   “Pour moi, faire un article, c’est donner des éléments de compréhension d’une actualité ou d’un fait à une personne qui le désire. Il faut que ce soit un acte de communication avec une réception identique à l’émission. Le lecteur doit se sentir guidé et doit ressortir de cet article en ayant un avis sur ce qui est écrit. D’accord ou pas, il doit pouvoir émettre des réserves ou au contraire se sentir en adéquation avec ce qui est écrit. Le journalisme, c’est avant tout du partage.”

Olivier HALLOUA

Et ici le bilan de notre intervention dans le lycée! Radio Campus est pédagogique et polyvalent!

   “Mardi matin, nous sommes allés au Lycée Montmajour de Arles dans une classe de 1ère L pour parler de la presse et de ses enjeux. Même si la plupart des élèves ne lisent pas vraiment la presse ou regardent brièvement les informations à la télévision par rapport à leurs parents, ils ont su comprendre l’importance de s’informer et d’avoir un esprit critique face aux médias. On a parlé des différentes lignes éditoriales et l’intérêt de bien les différencier, tout comme le repérage des fake news, et la vérification des sources. On a ensuite organisé des débats, et les élèves avaient plutôt l’air de bien s’en sortir malgré la quantité d’informations que nous leur avons donné. Très réceptif et surtout coopératif, ce fut une très bonne expérience de leur transmettre notre passion pour la presse. Encore merci à eux.”

Léa AMARA

 

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *