L’Insane revient en 2016

insane
               Ce jeudi 11 février au Palais des Papes d’Avignon se tenait la conférence de presse de la deuxième édition de l’Insane Festival.
Ce sont les chargés de production Olympe ESTEBAN et Nassim BOUHELAL ainsi que les trois organisateurs Gabriel BELLIAR (World Trance), Benjamin Urquijo (Pandemic Events) et Lucas Defossé (Pléiade Production) qui ont animé cette conférence de presse.
L’Insane 2016 ce sera le 9 avril au Parc des Expositions d’Avignon. Et l’équipe a vu les choses en grand :
cette année ce ne seront pas quatre mais cinq scènes qui accueilleront environ soixante artistes venant des quatre coins du monde.
La Main Stage d’abord, scène techno du festival qui s’annonce “beaucoup plus pointue” que l’année dernière. L’organisation a misé sur une techno plus mélodieuse en accueillant des artistes comme Seth Troxler emblème de la techno, Recondite et Maya Jane Coles.
La World Trance Stage quant à elle se montre digne de la programmation de l’année dernière en promettant des artistes comme Raja Ram qui n’est rien de moins que le fondateur de la psytrance, Hallucinogen ou encore Hilight Tribe.
Côté hardcore, la Pandemic Stage revient en force avec le duo emblématique de l’Insane : Dr Peacock VS Le Bask qui avait enflammé la salle en 2015. Néophyte et Raggatek Live Band prennent place à leurs côtés.
La Ground Stage plus dupsteb, drum&bass accueillera quant à elle nombre d’artistes faisant des collaborations à l’international comme Spag Heddy ou High Contrast.
Une petite nouvelle rejoint les quatre scènes déjà présentes l’année dernière : La Nuage Stage qui se veut être un tremplin pour un nouveau genre émergent et ses nouvelles têtes d’affiche. L’éléctro et le new jazz seront représentés par Sam Gellaitry, Petit Biscuit, Superpoze ou encore Thylacine.
Le Camion Bazar, scène ambulante excentrique présente à la première édition sera également de retour.
Cette programmation éclectique entend bien valoriser les musiques électroniques dans leur globalité.
Mais cette année, l’Insane Festival ce n’est pas qu’une programmation de qualité. C’est aussi une quarantaine de prestataires et des partenaires culturels et locaux. L’équipe veut ancrer son festival dans l’identité de la ville d’Avignon et dans la culture qui a fait son rayonnement en partenariat avec la ville qui soutient l’évènement comme le souligne une élue locale en déclarant “être heureuse et fière” de ce festival qui s’inscrit dans “l’ADN d’Avignon, ville des cultures”.
Cultures plurielles donc puisque le festival accueillera outre son panel d’artistes internationaux et nationaux la compagnie du Nouveau Monde (troupe de théâtre se produisant au festival Off d’Avignon), un cinéma en plein air qui à travers cinq films retracera l’histoire des musiques électroniques et Planète Vapeur une compagnie de cirque à l’univers féérique. La décoration elle aussi s’annonce fabuleuse grâce aux six sociétés chargées de proposer des décors en adéquation avec l’esprit du festival.
En se montrant comme un festival de la culture, l’Insane compte bien sortir des clichés entourant le mouvement des musiques électroniques qui selon ses détracteurs ne compterait dans ses rangs que des drogués et des sauvages. Il s’agit alors “d’éduquer le politicien et le festivalier”, un politicien auquel il faudrait inculquer la tolérance et un festivalier qui devrait tendre à être plus respectueux de lui même et des autres.
Prenant en charge le confort de ses festivaliers l’Insane s’allie également à des élèves de IFO-GA, école d’ostéopathie avignonnaise qui massera les courbaturés gratuitement et la TCRA qui proposera des navettes gratuites aux festivaliers. Sera aussi présente l’association Audio Ondes qui fait de la prévention dans le milieu des festivals. Nombre de commerces des environs seront également ouverts sur Montfavet.
Après cette conférence, nous sommes très enthousiastes vis-à-vis de ce festival français original, récompensé l’année dernière par l’Award du Meilleur Nouveau Festival 2015 pour sa première édition.
Marie Pradayrol , Lydia Paul

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.