QUEL FAVORI POUR LE TOURNOI DES 6 NATIONS ?

A débuté ce week-end le 126e “Tournoi des 6 Nations”, compétition annuelle de rugby réunissant l’Angleterre, l’Irlande, l’Ecosse, l’Italie, le Pays de Galles et la France.
L’édition 2019 a vu le Pays-de-Galles triompher en remportant son 38e tournoi de l’histoire.

 

Trophée du Tournoi des 6 Nations
Source : https://www.flickr.com/commons


RCA vous propose un focus sur chaque équipe et tente de déterminer le futur vainqueur de ce Tournoi des 6 nations 2020 :

 

L’ANGLETERRE

Finalistes malheureux de la dernière Coupe du Monde et emmenés par son excellent capitaine Owen Farrell, les Anglais sont bien évidemment dans les favoris de cette compétition.
Tous les voyants sont au vert pour cette équipe en constante évolution depuis l’arrivée d’Eddie Jones, le sélectionneur, en 2015.
Très ambitieux, ce dernier a déclaré, avant le Tournoi avoir « la meilleure équipe du monde ».Néanmoins, le premier match ne s’est pas tellement passé comme prévu. Ils se sont inclinés lors du Crunch face aux français (24-17). 

Un Farrell invisible, des Anglais qui ont multiplié les fautes de mains.
Les doutes se sont étonnamment installés côté anglais.

 

Probabilité : 82%
L’Angleterre, malgré son entrée difficile dans la compétition, a énormément de talent et beaucoup de caractère pour être capable de rebondir et s’imposer sans trop de difficultés contre certaines nations.

 

L’IRLANDE

Humiliés en quarts de finale de Coupe du Monde (46-14) par les Néo-zélandais, l’Irlande s’était inclinée également face aux Japonais et n’avait pas été rassurante durant le Mondial au Japon.
En revanche, l’Irlande reste une équipe redoutable grâce notamment à Jonathan Sexton, son demi d’ouverture de 34 ans. Il a d’ailleurs inscrit tous les points de son équipe samedi après-midi lors de la victoire difficile (19-12) contre l’Ecosse.

Les points forts notables des Irlandais sont leur puissance ainsi que leur solidité dans les “rucks”. Un ruck au rugby se définit comme une phase de jeu qui se veut récurrente et qui ressemble à une mêlée improvisée à la suite de chaque plaquage.
Il est donc très important d’être bon dans ce domaine-là.

 

Probabilité : 60%
L’Irlande est une nation très sérieuse, organisée et compliquée à jouer néanmoins elle ne pourra pas s’appuyer durant chaque rencontre sur son demi d’ouverture et devra faire preuve davantage de réalisme offensif.

 

Le XV irlandais
Source : https://www.flickr.com/commons


ÉCOSSE

Il est très difficile chaque année de pronostiquer sur une victoire de cette équipe à la fois très surprenante et décevante.
A contrario, le XV du Chardon est connu pour son abnégation, sa hargne et tente d’imposer systématiquement son rythme de jeu insoutenable à son adversaire. C’est ce qui peut surprendre parfois.

 

Probabilité : 40%
Une équipe qui, malgré tout, a des arguments intéressants mais qui ne parviendra sûrement pas à s’imposer face aux ténors de ce Tournoi des 6 nations à savoir l’Angleterre, l’Irlande (ils se sont d’ailleurs inclinés samedi sur le score de 19 à 12), la France ou encore le Pays de Galles. En effet, leurs points faibles : le manque de lucidité ou encore le manque d’énergie font régulièrement défaut aux joueurs de Gregor Townsend.

 

PAYS DE GALLES

Le Pays de Galles, tenant du titre et auteur d’une Coupe du monde remarquable (malgré leur élimination face aux All Blacks en demi-finale sur le score de 40 à 17) est un favori absolu dans la quête du titre. Les hommes de Wayne Pivac ont terrassé l’Italie, samedi, (42-0) grâce notamment à un triplé de leur ailier gauche, Josh Adams. 

Le sérieux, la “fougue”, la solidité ainsi que la solidarité sont les forces majeures de cette équipe qui ne se montre aucunement perturbée par le changement de sélectionneur qui a eu lieu au lendemain de la coupe du Monde. 

Il est difficile d’imaginer le Pays de Galles s’incliner lors de ce tournoi, mis à part face à l’Angleterre ou bien la France, peut-être. Mais il est toujours compliqué de s’imposer chez eux, au Millennium Stadium, où l’ambiance est époustouflante.

 

Probabilité : 90%
Le Pays de Galles est armé pour réaliser un Tournoi des 6 nations quasi parfait. En revanche, quelques points faibles ont pu être constatés lors de leur terrible débâcle en Coupe du monde et leurs adversaires peuvent s’appuyer dessus.

 

Le Millennium Stadium de Cardiff, Pays de Galles
Source : https://www.flickr.com/commons


ITALIE 

Surnommée “le petit poucet” de la compétition, l’Italie, arrivée dans le tournoi en 2000, est une nation qui a du mal à rayonner dans ce Tournoi.
Pour la première fois depuis de nombreuses années, son capitaine emblématique Sergio Parisse (qui totalise 142 sélections nationales) n’y participe pas. Ce choix fort, que le sélectionneur Franco Smith assume pleinement, risque malgré tout de ne pas être bénéfique.
Défaite 42 à 0 lors du premier match contre le Pays de Galles, l’Italie produit un rugby, malheureusement, pas à la hauteur de ses adversaires.
C’est un record d’ailleurs : jamais l’Italie n’avait inscrit aucun point depuis leur arrivée dans le Tournoi en 2000.
En manque d’organisation tactique, d’expérience, de vitesse… L’Italie laisse régulièrement ses adversaires s’exprimer librement et en paie les conséquences.

 

Probabilité : 1%
Dans le sport, tout est possible… Mais ce sera très compliqué pour l’Italie qui essaiera, tant bien que mal, de ne pas obtenir la fameuse “cuillère de bois” (récompense virtuelle qui est attribuée à l’équipe qui ne parvient pas à remporter le moindre match dans la compétition) comme c’est le cas depuis 4 ans maintenant.

 

FRANCE

Le meilleur pour la fin ! Du moins on l’espère…
De nombreuses interrogations sur le cas complexe du XV de France…
Auteure d’une Coupe du monde au Japon en demi-teinte mais un brin encourageant, l’équipe la plus jeune du Tournoi (24 ans de moyenne d’âge) possède de grandes ambitions et de l’insouciance à faire valoir.
Fabien Galthié, le nouveau coach, souhaite que l’équipe de France soit (enfin…) “l’incarnation d’un investissement, du dépassement de soi”.
Après un immense passage à vide, les Bleus donnent l’impression d’avoir repris confiance. Comme en témoigne leur fabuleuse victoire face aux Anglais dimanche dernier. En plus du résultat, les Français ont su jouer avec la manière. 

Attention à ne pas s’enflammer, nous savons qu’il est compliqué de tenir le même rythme durant un mois de compétition et de nombreux joueurs (Bouthier, par exemple) connaissent leurs toutes premières sélections. Le manque d’expérience pourra parfois leur causer défaut mais le duo Galthié – Ibanez aux commandes saura logiquement veiller sur cela.
En tout cas, c’est une équipe de France en reconstruction et déterminée qui fait son apparition pour cette nouvelle décennie pleine d’espoir.

 

Probabilité : 78%
Par chauvinisme, nous étions prêt à mettre 100% mais il faut être réaliste. L’équipe de France aura un déplacement périlleux à Cardiff, au Pays de Galles et à Edimbourg, en Ecosse. La réception de l’Irlande sera également difficile et l’Italie par le passé a su poser quelques problèmes à nos Bleus, parfois laxistes…

 

Ce Tournoi des 6 nations paraît plus ouvert que jamais, grâce à la victoire impensable de la France face aux anglais, dimanche dernier et c’est ce qui fera le charme de cette édition 2020.
Le favori de la rédaction de RCA, vous l’aurez compris, c’est le tenant du titre : le Pays de Galles mais dans le sport, rien n’est joué d’avance et la France, l’Angleterre ou bien l’Irlande peut créer la surprise. 

LOUIS V.

La rédaction

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.