Riviera

Myriam Boyer, alias FréhelLa Riviera, c’est le lieu dont rêve Fréhel dans ses derniers jours. Pourquoi ? Parce que c’est l’endroit où Maurice Chevalier doit l’amener afin qu’ils puissent vivre un amour passionné. Et passionnée elle l’est. Elle songe chaque nuit à ce compagnon perdu, aux moments de bonheur passés, quand elle était encore la Pervenche aux yeux émeraudes chantant devant un public plus que conquis. Entre souvenirs et rêves éveillés, Fréhel livre à Paulette, sa jeune voisine, ses dernières heures…

Gérard Gélas le dit, Fréhel est « l’âme de la chanson réaliste ». C’est avec une mise en scène sobre et bien pensée que son personnage évolue sous nos yeux durant une heure et demie environ. Un décor simple qui suffit largement à poser l’action tant le jeu de Myriam Boyer nous transporte. Avec son franc parlé et ses petits bouts de chanson, l’actrice nous désarme. Le public rit de ses répliques cinglantes : « Quand je ferme les paupières, j’suis pas sûre que le lendemain matin je ferai l’ouverture ». Une histoire triste mais adaptée avec tendresse, qui nous montre un temps bien loin de notre génération et nous aide à mieux connaître cette chanteuse exceptionnelle.

Théâtre du chêne noir, vendredi 9 et samedi 10 novembre à 20h, dimanche 11 novembre à 16h.

Réservations au 04 90 86 74 87 et site du théâtre ici 

Tarif étudiants : 12€, Tarif général : 35€

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *