Sarah et le cri de la langouste

l'affiche, somptueuse.Sarah Bernhardt incarne depuis 150 ans « le monstre sacré du théâtre ». Dans cette pièce, elle tente d’écrire ses mémoires avec un dénommé Pitou. Celui-ci va devoir se prêter aux différents jeux de rôles qu’elle lui impose : sa mère, son producteur, un ex-mari par exemple. Il a l’honneur d’assister à son ultime représentation, comme un miroir, une empreinte de sa mémoire.

 Peut-être était-ce le spectacle de trop ? Toujours est-il que j’ai eu du mal à rester éveillée tout au long de la pièce. Mais il faut vraiment reconnaître que les acteurs Maria Naudin et Sylvain Savard forment un duo efficace qui nous amuse beaucoup. Le décor est très apaisant : comme un jardin à l’orée de la vie de Sarah, il nous aide à nous imprégner de l’état d’esprit du personnage…

 Théâtre du Balcon, tous les jours à 19h00 du 7 au 28 juillet
Réservations
04 90 85 00 80

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *