Sur les routes estivales du jazz en région #1

 

 

Nous sommes le 1er juillet 2014, à quelques encablures de la 68ème édition du festival d’Avignon. Néanmoins, ce soir j’ai décidé de vous emmener à Salon de Provence où j’ai prévu de rencontrer des musiciens que nous avions invités à Radio Campus Avignon dans le cadre de l’émission « ça va jazzer » tels que le guitariste Louis Winsberg, Philippe Petruciani, le contrebassiste Lilian Bencini ou la chanteuse Maurane ; à l‘occasion des 30 ans de l’IMFP au château de l’Emperi dans la cour renaissance.

alt

Lorsque j’emploie l’IMFP, comprenez que c’est l’acronyme de l’Institut Musical de Formation Professionnelle ; créé en 1979 à Nimes par Michel Barrot (photo ci-jointe), mais installé depuis 1984 à Salon de Provence. Pour ceux qui nous écoutent chaque lundi entre 20 et 21 heures, il ne vous aura pas échappé que nous avons déjà eu l’occasion de parler de cet institut à l’antenne avec notamment un étudiant tout juste diplômé (Alex Minaud), des anciens (Kévin Norwood, Ludovic Pradarelli, Félix Marret) et certains de ces professeurs (Philippe Petrucciani, Philippe Canovas). Lora Besson, chroniqueuse dans l’émission nous a aussi rappelé au sein de sa « minute de l’actualité » que l’association Salon de Musique (rattachée à l’IMFP) programme des Jam Sessions tous les lundi et mercredi et chaque mardi soir des concerts, de novembre à mai dans la salle de spectacles de l’IMFP. Ce soir, ce n’est pas la salle de l’IMFP mais bien au sein d’un écrin de la Provence que nous sommes accueillis où le programme est propice à de nombreux voyages. Et, comme à son habitude l’IMFP va permettre à ces étudiants de partager la scène avec des artistes de renom. Ainsi, la première partie était composée d’un trio de stagiaires qui jouera prochainement à Marciac, puis l’on aura reconnu des anciens stagiaires, des professeurs et des solistes invités tels que Virginie Teychené, Gérard Maurin ou encore le trio Perfetto. Tandis que la seconde partie de cette soirée est animée par un Big Band, le guitariste Louis Winsberg  et la chanteuse Maurane.

Au cours de cette soirée, pleine de surprises, il faudra compter près de 400 personnes parmi le public, qui se compose essentiellement de musiciens, de passionnés et de curieux. La curiosité précisément est ce qui a poussé certains des membres du public à venir assister au concert qui me disaient alors « le concert était formidable, je suis venu car je connaissais Maurane ; mais ce soir, ce qui m’a surtout surpris c’est la richesse du répertoire proposé et le site dans lequel ont évolués les musiciens ». En effet, chacun aura apprécié l’environnement dans lequel s’est déroulé la soirée, au sein d’un spectacle VIVANT. De fait, à l’heure où les perspectives pour l’avenir des acteurs du spectacle vivant sont débattues, je vous invite à parcourir les festivals et vous rappeler de Jacques Prévert même si « un peu partout dans le monde, les gens s’entretuent, c’est pas gai. D’autres s’entrevivent, [allez] les rejoindre ».  Alors permettez moi de saluer l’anniversaire de l’IMFP à Salon de Provence (30 ans), de suivre de près les évolutions du festival d’Avignon et de vous donner rendez vous vendredi 4 juillet à Vitrolles pour s’entrevivre au Charlie Jazz Festival à Vitrolles. 

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *