Un Kolorz festival “haut en couleur”

  Le 9 et 10 Février à l’espace Auzon de Carpentras se déroulait la cinquième édition du Kolorz Festival. Nous avons reçu le directeur Pascal Maurin dans une de nos émissions, qui a tenu toutes ses promesses pour nous offrir deux nuits de folie. Retour de nos courageux rédacteurs de Radio Campus Avignon.

28081675_1997701650472167_1763096266_o

L’espace Auzon de Carpentras 

  Armés de boissons énergisantes, nous étions tous disposés à relever un ensemble de points pour vous motiver à aller à l’édition du Kolorz d’été, qui se déroulera en Juillet ! Cet hiver, nous avons eu le plaisir de voir en live N’TO, jeune marseillais de talent (l’interview est à retrouver plus bas), Teho, Bon entendeur ou encore Paul Ritch, ou le trio berlinois Fjaak. La soirée du vendredi était plus orientée électro mélodique, tandis que le samedi était consacré à la techno. Des styles bien particuliers qui ont satisfait le plus grand nombre !

  Tout a été organisé pour que les festivaliers passent une très bonne soirée, de par la programmation ou par l’accueil. En effet, le Kolorz étant un festival à petite échelle, une salle à capacité limitée était suffisante pour éviter du superflu. Une buvette officiait au milieu pour permettre tout rafraîchissement et quelques tables de pique-nique étaient installées pour  se reposer. A l’entrée, des stands de prévention en tous genres avec une visée ludique nous ont rassurés, comme l’omniprésence de la sécurité ou des pompiers qui travaillaient efficacement. Tout le monde dansait, sans se cogner, sur du bon son, où les artistes s’enchainaient sans ménagement pour éviter des temps morts : aucun répit pour nous ! La scénographie et les jeux de lumière nous mettaient en transe, rien à redire là-dessus. Nous avons juste remarqué l’absence de poubelles, qui, à long terme, devenait fortement désagréable puisque on piétinait les verres en plastique. Enfin peut-être était-ce fait exprès mais quelques effets de larsen ont perturbé notre audition et nous soulignerons aussi un petit manque de proximité avec le public.

27990321_1535532439875496_2142304282_o

La foule en liesse

 

« Je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situations. »

  A 22h les portes se sont ouvertes, à 22h Sliaaz commençait déjà à chauffer les premiers arrivants. Une très bonne découverte que je vous propose d’écouter ici. Une electro assez douce, suave qui nous a mis en transe, et régionale puisqu’elle vient de Nîmes ! Teho arrive ensuite aux platines, et en live s’il vous plait ! Un brin déçu par sa prestation, il ne nous a pas emporté comme Sliaaz, mais cliquez quand même ici pour le découvrir ! Arrive nos artistes favoris de la soirée, qui nous ont totalement bluffés, c’est le duo/trio Bon Entendeur ! Leur identité se forme à partir de leur mixtape qui est orientée vers une personnalité bien particulière comme Gérard Depardieu, Jacques Brel ou encore Edouard Baer dans Astérix et sa fameuse tirade, qui a amorcé le début d’un son tout à fait exceptionnel. Ils ont aussi proposé des remix de chansons connues pour nous permettre de chanter et de nous retrouver dans cet electro originale et particulière. Une très belle découverte qu’il faut suivre immédiatement! Arrive enfin N’TO, DJ marseillais de talent qui a relancé encore plus la soirée, qui s’est clôturée avec De la Swing.

27999241_1535525303209543_1353877066_o

Nabil Ben & Arnaud Chabert aux platines

Le brésil, maître de la soirée.

  Sur les deux soirs, c’est celui-ci qui nous a le moins « emballé » puisque le style était plus techno, dubstep mais nous avons eu de très agréables surprises ! Comme notamment le premier duo entré en piste Klaam et Lenski ! Il est toujours très difficile de passer les premiers mais ils ont été à la hauteur de nos espérances ! Arrive ensuite un deuxième duo Nabil Ben & Arnaud Chabert, qui, dans la continuité du premier groupe, mixaient sans ménagement et avec plaisir ! Tout de suite après, Anna prend les commandes de ce samedi soir… Cette jeune brésilienne a tout d’une maître DJ (on passera rapidement sur son DJ Award) car elle a vraiment mis le feu. On veut absolument la revoir dans d’autres festivals et dans d’autres programmations. Le son très techno différent des autres nous a touchés, peut être que vous aussi. Le très attendu Paul Ritch remplace Anna, mais c’est alors que l’engouement devient de moins en moins massif… Notre DJ, d’après les spectateurs, a déçu, et pour notre part, nous avons eu du mal à bien rester à l’écoute… On sait qu’il se rattrapera de toute manière ! L’Allemagne est aussi mise à l’honneur avec le trio Fjaak venu tout droit de Berlin pour mixer à Carpentras et ainsi nous faire danser et nous permettre de nous déchaîner sur leur techno. Vous pouvez écouter leur mixtape ici ou encore le très bon Dont’ Leave Me ou Plan A.  Dernière artiste en lice, Anetha a eu le courage de mixer à 5h du matin, la salle n’en était pas moins remplie !

Il nous faudra maintenant attendre l’édition été qui se déroulera du 20 au 21 Juillet, et qui nous promet encore plus de surprises. Un grand remerciement à Pascal Maurin pour nous avoir offert l’opportunité d’y aller ces deux soirs! En attendant, Radio Campus Avignon se remet de ses émotions….

(L’interview de N’TO retranscrite sera mise à jour plus bas, en attendant, écoutez l’audio dans l’émission ici)

 

Alexis CHAREYRE

La rédaction

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *