Une fabuleuse seconde édition du HeroFestival de Grenoble

  Le 5 et 6 Mai se déroulait le HeroFestival nouvelle mouture pour cette deuxième édition qui s’est passée à Grenoble. Au travers des 12.000 m² d’Alpexpo, les invités ont pu « voyager » à travers 3 pays différents : l’Asie, l’Amérique et l’Europe ainsi qu’au travers des jeux vidéo. Radio Campus Avignon était accrédité pour relater cette superbe immersion dans le monde des « geek » et des cosplays.

31957986_2036710469904618_3039643579099119616_n

La DeLorean de Doc (Crédit photo Hebbard Mélanie)

  Que vous soyez fan de manga, féru de comics, débutant en cosplay ou simplement un néophyte en jeux vidéo, ce Hero festival ne fait aucune distinction. L’ambiance du festival nous invite à nous fondre dans la masse, à rigoler, à jouer, à discuter et prendre des photos à tout bout de champ. Car effectivement, l’immersion est totale. De par les boutiques à thèmes (Steampunk ou « Kawaii »), des décorations, des différents espaces (Ludopolis, Konoha, Brocéliande et Krypton) ou par les activités proposées collant à chacun de ceci. Le moindre petit détail est soigné, comme nous pouvons le remarquer dans les brochures, copiant l’univers de la Pop Culture. 4 scènes ont été montées pour permettre un divertissement poussé avec des quizz, des shows cosplays pour briller et en mettre plein les yeux, des conférences pour se cultiver ou tout simplement jouer à Just Dance avec la triple championne de France. Tous les guests, le personnel et les invités étaient dans l’optique de passer, et de faire passer un bon moment aux visiteurs. Toujours disponible, souriant et présent en cas de problème, nous étions presque des « privilégiés » et à l’aise dans ces grands espaces. Nous les remercions chaleureusement et enfin, c’est grâce à eux que nous ne sommes pas ennuyés une seule seconde, avec la mise en place de conférences, shows ou de tables de jeux.

32116961_2036710479904617_7867405850250313728_n

R2D2 piloté par Alexander des “R2D2 Builders”

 

Animations sans temps morts

32084769_489127904847617_1356020925962649600_n

Les verres fumants du “Dragon qui fume”

  Les organisateurs du HeroFestival ont mobilisé de nombreuses équipes pour permettre un divertissement abouti et fluide. Il y avait toujours quelque chose à faire entre 10h et 19h, le temps de la convention, une nocturne était même mise en place avec un show de Bernard Minet en programmation.

  Tout d’abord, il y avait des loisirs constants comme des tables de jeux de société pour jouer à plusieurs comme Donjon et Dragons, jungle speed… Challenge The Room, un collectif organisait deux Escape Game à thème, pour s’amuser en petit groupe et faire travailler les méninges. L’espace Gaming proposait de vieux jeux vidéo, qui nous ont replongés dans la nostalgie des petites télés ou ordinateurs « bombés » si on peut dire, mais aussi un espace avec des X-Box One pour tester les dernières nouveautés. Et si nous continuons dans ce domaine, des shows Just Dance était assurés tout le week-end par Dina, la triple championne de France, pour faire découvrir la danse à plusieurs, faisant jouer le public en les invitant sur la scène. Dans un but plus professionnel se déroulait le grand concours Just Dance le dimanche soir qui s’est terminé par un flashmob sur une chanson parfaite pour… twerker… (Cliquez ici pour vous entraîner!)

Dans l’espace Konoha, des tatamis étaient en place pour des démonstrations et des initiations aux arts martiaux et à l’akaïdo. On pouvait monter à toute heure dans la DeLorean de Retour vers le futur ou dans la Chevrolet Impala des frères Winchester de Supernatural, et faire un coucou à R2D2 qui se baladait un peu partout. Le Dragon qui Fume, bar geek proposait des cocktails fumants nommés comme nos références préférées.

A toute heure, des conférences et des débats se déroulaient sur les différentes scènes. Nous avons beaucoup appris, que ce soit sur la mythologie grecque, la réussite sur Youtube, ou que notre culture geek n’était pas assez étoffée pour répondre aux quizz !

Et enfin, depuis 2016, la coupe de France de Cosplay est organisée. Cette année à Grenoble, c’est Naythero Productions dans son magnifique cosplay de Batman, qui a été sélectionné parmi de nombreux cosplayeurs (qui ont concouru en groupe ou tout seul), pour représenter la région Rhône-Alpes Auvergne. Il ira donc à Toulouse porter fièrement ce titre et peut-être gagner à l’instar de Ellebasi ! Un show impressionnant, bluffant emporté par un groupe de cosplayeurs Disney, par des personnages d’Alice aux Pays des Merveilles, par des caractères de Manga ou de jeux vidéo, appuyés par des scénographies collant à leurs univers et par des mini-sketch, souvent très amusant. Un beau moment un peu assombri par la présence de chaises juste en face de la scène pour les VIP, qui nous occultaient la vue si nous étions assis dans l’espace consacré.

32105312_489127998180941_4015333004833456128_n

Les compétiteurs et le gagnant au centre (Crédits Photos Hebbard Mélanie)

Entre prestigieux invités et cosplayeurs originaux

32072834_2036710946571237_7820321777346674688_n

 

  Le Hero festival n’est pas qu’un endroit où dépenser de l’argent à foison (même si il est difficile de ne pas sortir ses sous), c’est aussi un lieu de rencontre multiples oscillant entre nos cosplays de personnages préférés et le Youtuber auquel nous sommes abonnés. Les organisateurs de cette édition ont vu les choses en grand pour attirer le plus de monde possible et nous faire frémir. Tout d’abord, des partenaires étaient présents pour montrer tout leur potentiel, des écrivains, éditeurs, rédacteurs de Glénat, Momie Manga ou NanarLand prêts à dégainer leur crayon pour des croquis et des démonstrations.

Dina, triple championne de France et vice-championne du monde de Just Dance a brillé sur la scène, et mis en lumière le public, avec plus ou moins de panache, en les faisant danser et jouer à ses cotés. Rires et bonne humeur garantis, et personne pour nous juger car nous étions tous dans la même galère !

Si on se concentre du coté de Youtube, beaucoup de Youtuber ont foulé les scènes pour animer des débats. C’était le cas de Chris alias Poisson Fécond, d’Anthox Colaboy ou encore de Tai Reflexions & Starrysky, qui ont fait part de leur expérience sur la plateforme pour inciter les gens à se lancer et gagner de l’assurance. Des dédicaces étaient évidemment en attentes des visites…

Nous arrivons maintenant aux guests, ceux que beaucoup attendait. Gérard Surugue (la voix de Bugs Bunny) ou Brigitte Lecordier (Voix de Son Goku ou Oui-Oui) ont réitéré leur présence à cette édition pour offrir des « nuages magiiiiiques » ou des champs de carottes à ceux qui passaient devant leurs stands ! Bernard Minet s’est lancé dans un concert samedi soir, revisitant les génériques de notre enfance et Craig Parker (Holdir du Seigneur des anneaux, Glaber de Spartacus ou Narcisse de Reign) montait sur la grande scène pour répondre à toutes nos questions, sans tabous et avec quelques mots de français, s’il vous plait ! Un acteur très sympathique qu’on espère revoir bientôt.

Enfin, qui dit Hero Festival dit Cosplayeurs ! Des shows cosplays ont été rythmés par des amateurs mais aussi par des professionnels comme Jil Grayson, qui interprète le personnage de Poison Ivy à merveille, de Dothy, très inspirée par les Disney ou les séries télévisées et aussi Ellebasi, la championne de France de Cosplay qui a bluffé les spectateurs dans des magnifiques costumes fait main et par une mise en scène irréprochable.

32081328_489127838180957_3117995542198616064_n

Craig Parker sur la grande scène

Ce fut assez compliqué de garder nos yeux ouverts tellement il fallait regarder de partout. Le HeroFestival foisonne de références à la Pop culture, et cette édition n’a pas failli à la règle. Tout s’est enchaîné comme prévu, nous étions en alerte, et c’est ce dynamisme qui fait la beauté de ce festival. Nous n’attendons qu’une chose… Participer à nouveau à la prochaine convention du HeroFestival de Grenoble, ou si on est trop impatient, aller à celle de Marseille à la rentrée !

Alexis CHAREYRE

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *